Accueil mitigé pour le Plan d’action pour la musique du MCCQ

Financement
Financement Plan Musique Site

L’ADISQ souligne l’empressement de la nouvelle ministre à agir, mais déplore que les besoins des entreprises aient été sous-évalués.

À la suite de la publication du Plan d’action pour la musique, à peine deux semaines après la nomination de Mme Marie Montpetit à titre de ministre de la Culture et des Communications du Québec, l’ADISQ s’est réjouie de ce que la nouvelle ministre ait saisi l’urgence d’agir dans le secteur. Selon l’association, le plan témoigne d’une sensibilité aux besoins de la chanson québécoise, sensibilité qui est appréciée par les entrepreneurs de la musique.

Dans son communiqué publié le 27 octobre dernier, l'ADISQ  indique toutefois que le plan, qui se déploie en quatre axes, ratisse trop large en regard de la somme de 8,4 millions de dollars qui y est consentie. L’ADISQ déplore également que de ce montant, seulement 2,75 millions constituent une aide supplémentaire aux entreprises de la musique par l’entremise de la SODEC.

Selon l’association, les entreprises indépendantes, qui se trouvent au cœur de l’écosystème québécois de la musique et qui sont actuellement gravement fragilisées, reçoivent des sommes nettement inférieures à celles qui sont nécessaires pour leur permettre de continuer à remplir adéquatement leur mission.

Prenant acte du caractère transitoire de la stratégie ministérielle, qui est présentée comme un premier pas, l’ADISQ dit garder espoir de voir un plan d’action mieux adapté aux besoins des entrepreneurs indépendants être lancé lors de la publication – attendue en 2018 – de la Politique culturelle.

Pour plus de détails, veuillez consulter les liens ci-dessous.

Articles et documents liés

Retour
Blocvedette
Tuile Autour Jukebox
Tuile Mensuel Vf
Agend Adisq
En savoir plus
Chaque semaine, en moyenne, un utilisateur de Spotify écoute 40 artistes différents.