Renégociation de l’ALENA

Affaires réglementaires
06 Affaires Internationales 1 Site

L’ADISQ se réjouit du maintien de l’exemption culturelle dans le nouvel accord.

Le 30 septembre 2018, un accord de libre-échange a été conclu entre les États-Unis, le Mexique et le Canada. Baptisé AEUMC, il remplace l’ALENA. L’annonce du maintien de l’exemption culturelle dans cet accord a été accueillie très favorablement par le milieu culturel canadien, et notamment par l’ADISQ.

Dans les traités commerciaux internationaux, la mise en place d’une exemption culturelle est essentielle pour préserver la souveraineté culturelle du Canada. Or, à cet égard, cette renégociation a fait craindre le pire.

L’ADISQ a souligné et félicité la fermeté du gouvernement canadien sur le sujet, s’adressant particulièrement au Premier ministre Justin Trudeau, à la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, au ministre du Patrimoine canadien, Pablo Rodriguez ainsi qu’à celle l’ayant précédé, Mélanie Joly. L’association a de plus noté que l’appui indéfectible du gouvernement du Québec ainsi que la mobilisation importante du secteur culturel québécois ont aussi contribué à cette réussite.

Pour que les Canadiens continuent d’avoir accès à une production culturelle professionnelle et diversifiée, il est essentiel, selon l’ADISQ, que les nombreux mécanismes de soutien mis en place depuis des décennies puissent continuer de se déployer et être modernisés. À cet égard, plusieurs lois clés pour le secteur de la musique sont actuellement en cours de révision. L’ADISQ a souligné que le maintien de l’exemption fait en sorte que le gouvernement a maintenant les coudées franches pour mener à bien ces importants processus.

Pour plus de détails, veuillez consulter les liens ci-dessous.

Articles et documents liés

Retour
Bloc Vedette 480X400
Afus 480X400
Tuile Mensuel Vf
Agend Adisq
En savoir plus
En moyenne, les Canadiens ont dépensé 111 $ pour de la musique numérique (téléchargements et abonnements) au cours de l’année 2017-2018.