ADISQ

Qu’est-ce que l’ADISQ ?

L’ADISQ est l’association de l’industrie québécoise du disque, du spectacle et de la vidéo représentant plus de 250 entreprises oeuvrant au sein de l’industrie. Nous oeuvrons principalement à la promotion et à la défense des intérêts de nos membres et nous comptons parmi ceux-ci plusieurs producteurs de disques et de spectacles, maisons de disques, éditeurs, distributeurs, etc. 

Quelle est la mission de l’ADISQ ?

L’ADISQ a été fondée en 1978 pour défendre les intérêts de ses membres et favoriser le développement de l'industrie de la musique au Québec.

Aujourd’hui, le mandat de l'ADISQ va au-delà de la seule promotion collective sur les marchés domestique et international. L’association effectue des représentations auprès des pouvoirs publics sur les questions concernant les politiques générales de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo, le financement de cette industrie, la défense des droits des producteurs et la réglementation de la radiodiffusion. Elle procède également à des négociations et à la gestion d’ententes collectives avec les associations d'artistes reconnues et finalement, la promotion collective du disque, du spectacle et de la vidéo.

Dans quels domaines d’activités est impliqué l’ADISQ ?

L’ADISQ œuvre dans les secteurs d’activités suivants : promotion collective, financement, affaires réglementaires, droits et relations de travail, formation continue, relations internationales et palmarès.

Où puis-je trouver une liste des entreprises québécoises membres ?

Dans la section Nos membres, vous trouverez une description des activités de chacune des 250 entreprises que nous représentons ainsi que leurs coordonnées et vous pourrez les consulter selon leur secteur d'activité.

Le fait d’être membre de l’ADISQ assure-t-il l’intégrité professionnelle d’une entreprise ?

L’ADISQ n’est pas un ordre professionnel ou un collège et aucun critère de qualification n’est exigé pour y adhérer. Le fait d’être membre de l’ADISQ n’assure donc pas l’intégrité professionnelle d’une société. 

Ainsi, avant d’apposer votre signature sur une entente ou un contrat quel qu’il soit, vous devriez consulter un avocat spécialisé dans l’industrie de la musique.

Qu'est-ce que le PalmarèsPRO?

Publié chaque semaine, le PalmarèsPRO constitue un outil de référence indispensable pour toute l’industrie du disque, de la radio et de la vente au détail.


Inscription ICI.

Qu'est-ce que PalmarèsADISQ?

Disponible depuis le 2 avril 2015, mis à jour tous les mardis (sections Tops) et tous les vendredis (Nouveautés), cette plateforme, conçue comme un site Internet adaptatif, est accessible gratuitement à tous.PalmarèsADISQ est le reflet de la grande diversité musicale au Québec, toutes langues confondues, et un véritable radar des tendances musicales, tant pour les artistes établis que les artistes émergents.


S'inscrire aux infolettres ici.

Qu'est-ce que l'AgendAdisq?

L'AgendADISQ est un calendrier des premières de spectacles, lancements d'albums, conférence de presse des secteurs de la musique et de l'humour publié mensuellement et disponible en tout temps sur adisq.com.

Qu'est-ce que le Mensuel?

Le Mensuel est un bulletin électronique, mis en ligne mensuellement, et qui traite de dossiers d’intérêt pour le milieu de la musique et des variétés dans lesquels l’ADISQ s’implique ainsi qu’une veille industrielle fouillée pour le bénéfice du lecteur.

Les objectifs du Mensuel est d’assurer le développement des compétences des ressources humaines de l’industrie, de développer des outils de communication efficaces en vue d’informer les membres de l’ADISQ, les partenaires du milieu de la musique, les médias et le public et de développer et maintenir une veille industrielle.


Inscription ICI

Adhésion

Quelle différence y a-t-il entre une adhésion Producteur et une adhésion Associé ?

Les membres Producteurs sont des : maisons de disques, producteurs de disques, producteurs de spectacles, producteurs vidéo et producteurs/gérants.

 

Les membres Associés sont des : agences de promotion, fabricants, agences de relations de presse, détaillants, agences de spectacles, distributeurs de disques, maisons de gérance,   maisons de production de vidéoclips, maisons d’édition, studios d’enregistrement, diffuseurs de spectacles et salles de spectacles.

 

J’ai une entreprise qui couvre plusieurs activités, tant du côté de la catégorie Producteur que du côté de la catégorie Associé. Suis-je obligé d’avoir une adhésion pour les deux catégories ?

Non. Vous pouvez choisir l’une ou l’autre des catégories de membership ou les deux selon vos besoins. 


La différence entre les deux est la suivante : Au recensement de l’ADISQ (présentation de produits pour les galas de l’ADISQ), pour présenter un album, un spectacle ou un vidéoclip, vous devez être membre Producteur, alors que pour vous présenter en tant qu’Agence de spectacles, de relations de presse ou d’équipe de promotion, vous devez être membre Associé. Pour présenter les deux types de produits vous devez être membre Associé et Producteur.

J’ai une nouvelle entreprise dans l’industrie musicale. Puis-je obtenir le tarif relève ?

Le statut relève est accordé à une entreprise de moins de deux ans d’existence et dont les actionnaires

ne sont pas ou n’ont pas été actionnaires d’une autre entreprise oeuvrant dans l’industrie depuis plus de 2 ans.  La durée maximale d’adhésion dans cette catégorie est de 3 ans.  Les entreprises qui font une demande d’adhésion Relève doivent joindre à leur formulaire une copie du certificat d’enregistrement ou d’incorporation de l’entreprise.


Pour plus de détails, cliquez ICI.


Les avantages pour un membre relève sont-ils les mêmes que pour un membre régulier?
Oui.


Je suis un artiste et je n’ai pas d’entreprise, puis-je devenir membre de l’ADISQ ?

Oui. Les membres de l’ADISQ sont en grande majorité des entreprises, mais vous pouvez devenir membre en tant qu’individu, autoproducteur par exemple.

Pour plus de détails, cliquez ICI.

Suis-je obligé de devenir membre pour recenser un produit pour les galas de l’ADISQ ?

Non. Différents tarifs s’appliquent selon le statut de l’entreprise. Voir les articles 8 et 9 de la Réglementation des Félix.

Galas de l'ADISQ

En quelle année a eu lieu la première édition du Gala de l’ADISQ ?

La première édition du Gala de l’ADISQ a été diffusée en 1978 à Radio-Canada.

Comment puis-je obtenir une accréditation pour les Galas de l’ADISQ ?

Pour obtenir une accréditation pour un des Galas de l’ADISQ, vous devez être mandaté par un média officiel reconnu par l’ADISQ. Pour ce faire, vous pouvez communiquer avec Chloé Rossi de Roy & Turner Communications : crossi@roy-turner.com .

Quelles sont les démarches à faire pour réaliser une prestation aux Galas de l’ADISQ ?

Les artistes en prestation aux Galas de l’ADISQ sont toujours sélectionnés à partir de la liste des artistes recensés pour le Gala en cours. Si un artiste n’est pas recensé, il ne peut donc malheureusement pas faire partie de cette liste.

Si un artiste est recensé, il fait automatiquement partie de la liste des artistes considérés pour les prestations aux Galas. Si jamais nous retenons sa candidature, il nous fera plaisir de vous contacter.

Comment obtenir des données par rapport aux Galas de l’ADISQ ?

Si vous désirez obtenir des statistiques précises ou des informations sur les récipiendaires de catégories précises, vous pouvez en faire la demande à l’adresse suivante info@adisq.com en nous précisant les données qui vous intéressent et le but de votre recherche.

Comment puis-je faire pour obtenir une copie du Gala de l’ADISQ?

Il n’est malheureusement pas possible pour l’ADISQ de faire parvenir des extraits des Galas de l’ADISQ puisque Radio-Canada est le diffuseur.

Nous vous invitons à faire votre demande au service à l’auditoire de Radio-Canada, en écrivant à l’adresse suivante : auditoire@radio-canada.ca

Comment puis-je faire pour assister aux Galas de l’ADISQ?­­­­­­­­­­

Compte tenu du nombre limité de sièges, les billets sont réservés à l’attention des artistes, partenaires de l’événement ainsi qu’aux membres de l’ADISQ ou aux gens qui accompagnent les nommés.

Par contre, soyez à l’écoute des différents médias, dont les stations de radios comme CKOI, ÉNERGIE, Rouge FM et Rythme FM ou encore le site PalmarèsADISQ, puisque tout l’automne, diverses promotions permettront au public de gagner des billets.

Recensement

Où puis-je trouver la réglementation?

Veuillez consulter la section Recensement.

Quels sont les démarches à faire pour être en nomination ?

Pour être en nomination aux Galas de l’ADISQ, il faut d’abord avoir été recensé.


Les entreprises de production de disques de spectacles ou de vidéoclips, ou les maisons de disques doivent remplir un formulaire durant la période de recensement (mi-mars à mi-avril chaque année). Pour être mis en candidature dans l’une ou l’autre des catégories, les produits doivent être parus durant l’année écoulée entre le 1er juin de l’année précédente et le 31 mai de l’année courante.*

 

Pour le recensement d’artistes et de produits, des frais sont exigés.

 

Si vous êtes membre de l’ADISQ :

·         des frais de 95$ sont requis pour chaque inscription.

 

Si vous n’êtes pas membre de l’ADISQ** :

·         le coût de recensement est équivalent aux frais d’adhésion comme membre producteur régulier selon le cas (tableau des cotisations) et des frais de 190$ par inscription sont requis.

·         Pour une compagnie relève non-membre, le coût d’inscription est de 95$ par produit recensé.

·         Si vous n’avez pas atteint un chiffre de ventes de 2 500 unités pour un produit, jusqu’à un maximum de 5 000 unités au Canada pour l’ensemble de vos productions (et que vous n’avez pas produit plus de trois albums pendant la période de recensement), vous pouvez recenser un ou des albums au coût de 190$ par inscription.

Vous trouverez la réglementation, les formulaires et la liste des catégories ICI.

 

*Tout produit mis en marché après le 2e lundi du mois d’avril peut être reporté à l’année suivante, au choix du producteur.                                                                                            
** Si vous n’êtes pas membre de l’ADISQ, vous ne pouvez recenser dans une catégorie industrielle dont le Félix est remis à une compagnie.

 

Est-ce que les ventes comptent dans les nominations?

Pour les Félix albums, il y a un pourcentage des ventes qui compte.

·         Les catégories votées par l’Académie (Pop, rock, adulte, instrumental, anglophone, country, folk, humour, etc) : les ventes comptent pour 40%.

·         Les catégories votées par les jurys spécialisés (classique, jazz, musiques du monde, alternatif, hip-hop, traditionnel, jeunesse, musique électronique…) les ventes comptent alors pour 25%.

 


Pour les catégories spectacles :

·         Le chiffre de ventes compte pour 33%, l’académie et le jury aussi pour 33% chacun.

 


L’idée est de toujours avoir le pouls du public (chiffre de ventes ou vote), mais en établissant des pourcentages qui permettent à l’Académie et aux jurys d’avoir aussi un poids réel quant aux résultats.

 

Les catégories sans chiffre de ventes sont : Révélation, Auteur-compositeur, Artiste s’étant le plus illustré hors Québec et Choix de la critique.

 

​ Qui juge quoi ?

Il existe plusieurs modes pour déterminer les nominations et les gagnants des Félix selon la nature des catégories. D'une part, pour certaines catégories de Félix, les nominations et les gagnants sont déterminés par des jurys spécialisés, dont les membres sont sélectionnés en fonction de leurs connaissances approfondies des secteurs concernés et de l'absence de toute forme de conflit d'intérêts. Cette année, l'ensemble des 22 jurys spécialisés comptait 323 personnes.


D'autre part, les nominations et les gagnants de plusieurs autres catégories sont déterminés par un vote de l'Académie, qui regroupe plus de 730 personnes. L'Académie est constituée des compagnies membres de l'ADISQ (chacune représentée par deux délégués), par les jurés ainsi que par les directeurs musicaux des stations de radio commerciales de langue française inscrites au magazine LE Palmarès.


La combinaison des votes de l’Académie et du public (50%-50%) détermine aussi les nominations et gagnants des catégories soumises au vote populaire, soit « Interprète féminine », « Interprète masculin » et « Groupe » de l'année. Les candidatures dans la catégorie « Chanson de l'année » proviennent d'une compilation effectuée à partir du Top 25 BDS, Top 25 Correspondants, Top 25 Radio-Canada, pour la période du 2 juin 2014 au 31 mai 2015, et à partir des 25 premières positions du palmarès des ventes de chansons SoundScan. Parmi ces candidatures, sont retenues, après compilation, les 25 chansons ayant obtenu le plus de points selon la méthodologie prévue à la réglementation. Un bulletin de vote regroupant ces candidatures est alors envoyé aux 734 membres de l'Académie. Les 10 nominations de cette année sont les chansons ayant obtenu le plus de votes de l'Académie. Les gagnants de ces catégories sont ensuite déterminés par un vote de l’Académie et du public.

Les Félix

Que représente le terme Félix ?

Il y a 35 ans, l’ADISQ décernait son premier trophée hommage à Félix Leclerc. Depuis, l’ADISQ remet à de nombreux artistes et artisans le trophée Félix, gardant ainsi sa mémoire vivante.

Au fil des ans, ce trophée est devenu un riche symbole de talent pour nos bâtisseurs et nos créateurs.


Deux types de Félix sont remis aux Galas de l’ADISQ soit des Félix artistiques et des Félix industriels.

Les Félix artistiques sont remis à des artistes.  Quant aux Félix industriels, ceux-ci sont remis à des entreprises et des artisans.

Certains Félix industriels peuvent être remis à des artistes (par exemple Scripteur de spectacle de l’année), d’autres peuvent être en lien avec l’album d’un artiste (réalisateur, sonorisateur, pochette, etc).


Qui a conçu le Félix ?

Le trophée Félix est l'oeuvre du sculpteur Marc-André Parisé. Il s’agit d’une femme assise dans la position du lotus, se coiffant d'une tiare, incarne l'avènement nouveau, la rencontre de l'orient et de l'occident. De là, son nom d'origine «orient-express». En 1979, elle fut rebaptisée Félix, en l'honneur de Félix Leclerc. Marc-André Parisé compte parmi ses réalisations, un bronze de huit pieds, inauguré en 1979 à la centrale de LG2 de la Baie James ; l'aménagement sculptural de cinquante pieds carrés, inauguré lors du centenaire de l'hôpital de Chicoutimi en 1986; le trophée Béluga (porcelaine sur granite) des ports nationaux de Chicoutimi et le bronze de l'hôtel de ville de St-Honoré.

Quelles sont les caractéristiques du Félix ?

Le Félix est en bronze. Il pèse 3,76 kg. Il mesure 34 cm de haut x 9 cm x 9 cm. Il vaut 495$

Quelle utilisation peut être faite du visuel ou du symbole Félix ?

La photo du trophée Félix peut être utilisée exclusivement par le Gala de l’ADISQ ou l’ADISQ ou encore peut être utilisée, sur demande, par les récipiendaires de Félix aux fins de promotion.

Le Félix, icône de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo depuis plus de 37 ans, ne peut être modifié, retouché ou conceptualisé.  Pour être utilisé dans une publicité du programme-souvenir du Gala, il doit servir de symbole, dans sa forme originale et son utilisation doit être approuvée par la productrice exécutive du Gala de l’ADISQ.

Le symbole Félix peut être utilisé, avec l'autorisation de l'ADISQ, pour faire la promotion d'une entreprise, d'un produit ou d'un artiste récipiendaires d'une nomination ou d'un Félix décernés dans le cadre du Gala de l'ADISQ.

Pour utiliser le symbole Félix vous devez respecter les conditions suivantes :

·         Obtenir l'autorisation de l'ADISQ. 

·         La photo du Félix doit provenir du département des communications de l'ADISQ et ne peut en aucun cas être modifiée. 

·         Le symbole Félix doit toujours porter l'une des mentions suivantes :«en nomination» ou «gagnant» (avec mention du nom de la ou des catégories).

Relations de travail

Où puis-je trouver un exemple de contrat d'accueil de spectacles?

L’ « Exemple d’entente ADISQ-RIDEAU relative à la diffusion d’un spectacle » est disponible ICI. Cet outil peut subir les adaptations nécessaires aux producteurs et aux diffuseurs qui souhaitent s'y référer pour rédiger leurs propres ententes. Il peut aussi être utilisé tel quel. S'il est modifié, les logos de l'ADISQ et de RIDEAU doivent être omis.

Existe-t-il des formations dédiées aux professionnels de la musique et du spectacle ?

Oui. L’ADISQ en offre plusieurs formations. Consultez la programmation ICI

Comment se procurer les ententes collectives de la musique et du spectacle de l’ADISQ ?

Cliquez ICI pour voir les ententes collectives actuellement en vigueur.


Pour toute question, veuillez contacter un membre de l’équipe des relations de travail de l’ADISQ au 514-842-5147, poste 286.


Recherche et affaires réglementaires

Où puis-je trouver des statistiques sur les ventes de musique, la fréquentation des spectacles et l'utilisation du streaming?

L'ADISQ dresse annuellement un portrait de l'évolution des industries du disque et du spectacle au Québec, au Canada et dans le monde. 


Cliquez ICI pour consulter les études et statistiques.

 

Quels sont les habitudes de consommation des québécois francophones ?

Pour toute information concernant les habitudes de consommations des québécois francophones, veuillez consulter le Guide de mise en marché


Ce Guide regorge de renseignements permettant de cerner encore mieux le marché et de communiquer encore plus efficacement avec les auditeurs de musique québécoise francophone. Il permet également d’apprécier l’évolution des tendances en matière de consommation de la musique québécoise francophone depuis 2012.

Financement

Quels sont les programmes de financement disponibles pour l’industrie ?

Au sein de l'industrie musicale, deux sociétés offrent divers programmes de financement.  Il s'agit de la Sodec (Société de développement des entreprises culturelles) et de la Fondation Musicaction. 

De plus, le Conseil des Arts du Québec et le Conseil des Arts du Canada attribuent des bourses aux artistes directement.

Vous pouvez visiter leur site internet pour en savoir davantage sur les différents programmes et conditions d'admissibilité.

www.sodec.gouv.ca

www.musicaction.ca

www.conseildesarts.ca


Blocvedette
Tuile Autour Jukebox
Tuile Mensuel Vf
Agend Adisq
En savoir plus
Plus de la moitié des foyers québécois branchés à Internet sont maintenant abonnés à un service payant de visionnement de vidéo.