Saviez-vous que...

Selon le SNEP, une majorité (62%) de Français recourant à un service de streaming écoutent les playlists proposées par ce dernier. Près de la moitié des streamers (47%) français disent avoir récemment découvert un nouvel artiste sur ces services. Et la moitié d’entre eux (48%) auraient ensuite procédé à un achat y étant relié (spectacle, merchandising, album).
Bandeau Sept 500Px

Un programme complet

Parce que l’industrie de l’enregistrement sonore et du spectacle nécessite des compétences de plus en plus spécialisées, l'ADISQ couvre les principaux types d’expertises requis dans le domaine de la production musicale, dont les suivants :

  • aspects juridiques de l'industrie musicale
  • les contrats
  • les sociétés de gestion collective
  • la gestion des crédits d’impôt
  • les différents métiers tels que agents de spectacles, gérants d'artistes, producteurs de disques, etc. 
  • les stratégies web, la promotion radio, les services de musique en ligne, etc. 
  • les ressources informatiques
  • les relations de travail

Depuis 2004, l’ADISQ a développé plus d’une cinquantaine d’activités de formation à l’intention des professionnels. Ce programme de formation est rendu possible grâce à la participation financière d’ Emploi-Québec de l'Île-de-Montréal et du gouvernement du Canada. 



Renseignements

amlanthier@adisq.com
514 842-5147 poste 283

Ce mois-ci

JUR-04 - Informations générales sur les droits d’auteur et les droits voisins dans l’industrie musicale

La formation couvre les notions de base en droits d’auteur en relation directe et pratique avec les réalités applicables à l’industrie musicale notamment aux fins de la production, de la protection et de l’exploitation des œuvres musicales, des enregistrements sonores et des vidéoclips.

Date : 28 septembre 2017 / 13h à 17h

Durée : 4 heures

Lieu : L'Inis, 301 boul. de Maisonneuve est, salle 362

Coût : 24$ + tx / 80$ + tx si votre entreprise est assujettie à la Loi sur les compétences (i.e. les entreprises dont la masse salariale annuelle est supérieure à 2 millions de dollars).

Clientèle visée : Gestionnaire, chargé de projets, responsable des droits et des licences, adjoint aux droits et aux licences, responsable des contrats et adjoint aux contrats.

Contenu de la formation :

La formation couvre les notions de base en droits d’auteur en relation directe et pratique avec les réalités applicables à l’industrie musicale notamment aux fins de la production, de la protection et de l’exploitation des œuvres musicales, des enregistrements sonores et des vidéoclips.

Seront principalement abordés :

  • Un survol historique de l’évolution du droit d’auteur en lien avec l’évolution des technologies (de l’imprimante aux réseaux sociaux); 
  •  Les principaux traités internationaux en matière de droits d’auteur les distinctions entre les droits d’auteur et les autres « droits de
    propriété intellectuelle »;
  • La distinction entre les droits d’auteur et le droit de propriété matérielle;
  • Un survol de certaines notions et règles juridiques périphériques ou complémentaires aux droits d’auteur dont les droits de la personnalité et à la vie privée, le chapitre III (« contrats entre artistes et diffuseurs ») de la Loi sur le statut professionnel des artistes des arts visuels, des métiers d'art et de la littérature et sur leurs contrats avec les diffuseurs (RLRQ c S-32.01) et le droit des contrats;
  • Un survol de la Loi sur le statut professionnel et les conditions d'engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma (RLRQ c S-32.1), dont ses objectifs et effets, et identification des associations d’artistes reconnues sous cette loi dans le domaine musical (UDA, GMMQ, APASQ et AQTIS);
  • Les objets de protection par le droit d’auteur dont les œuvres (musicales, littéraires et audiovisuelles), les prestations des artistes interprètes (dont les chanteurs et les musiciens) et les enregistrements sonores;
  • Les conditions de protection (dont la nécessité ou non d’enregistrer les droits ou d’apposer des avis de droits d’auteur);
  • Les « droits d’auteurs » accordés par la  Loi sur le droit d’auteur;
  • Les modalités contractuelles d’exploitation et de transfert des droits d’auteurs (dont la distinction entre les licences et cessions) et leurs conditions juridiques de validité, incluant sous le régime de la  Loi sur le statut professionnel des artistes des arts visuels, des métiers d'art et de la littérature et sur leurs contrats avec les diffuseurs.

Compétences acquises :

  • Maîtriser les notions de base relatives aux droits d’auteur dans le contexte de l’industrie musicale (édition musicale, production d’enregistrements sonores, de vidéoclips et de spectacles vivants (« live »), exploitations radiophoniques, télévisuelles et sur Internet);
  • Identifier les droits d’auteurs impliqués dans un projet, la manière de les obtenir et d’en effectuer l’exploitation;
  • Maximiser les bénéfices et réduire les risques liés à l’exploitation des droits d’auteur.

Formations complémentaires :

  • JUR-05 - Les régimes et les sociétés de gestion collective du droit d’auteur et des droits voisins dans l’industrie musicale
  • JUR-14 - La musique et le droit d’auteur dans le domaine de l’audiovisuel
  • JUR-22 - La musique dans l’univers numérique : les droits d’auteur | Formation offerte en partenariat avec l'APEM
  • JUR-26 – La musique dans l’univers numérique : les contrats entre les producteurs, les distributeurs et les plateformes numériques | Formation offerte en partenariat avec l'APEM

Formateur :

Stéphane Gilker
Me Stéphane Gilker

Stéphane Gilker pratique le droit depuis 1986 dans les domaines de la propriété intellectuelle, plus particulièrement du droit d’auteur, du droit du divertissement et des technologies de l’information. Dans la cadre de sa pratique en droit du divertissement, il représente, depuis près de 30 ans, des auteurs-compositeurs, écrivains, scénaristes, réalisateurs, éditeurs (littéraires et musicaux), interprètes (comédiens, chanteurs et musiciens), agents, gérants, producteurs d’enregistrements sonores, de productions télévisuelles ou cinématographiques, des producteurs ou diffuseurs de spectacles, distributeurs, radiodiffuseurs, associations professionnelles et société de gestion collective de droit d’auteur et ce, tant au Canada qu’à l’étranger. Il a été membre du cabinet Fasken de 1986 à 2014 où il a été associé principal responsable pour des groupes de technologies de l’information et de droit du divertissement. Il a aussi créé et dirigé le groupe national « droit de la propriété intellectuelle, des technologies de l'information et des nouveaux média » au sein du contentieux de BCE/Bell Canada de 1997 à 2000 et assumé la direction des affaires juridiques du Groupe TVA et été responsable de la propriété intellectuelle de Québecor Média entre 2014 et 2015. Il a été membre de l’équipe de conseillers juridiques externes retenus par le gouvernement fédéral canadien aux fins de la mise en œuvre, au Canada, de la Convention de Rome visant la reconnaissance des droits des artistes, producteurs d’enregistrements sonores et radiodiffuseurs (Phase II de la révision de la Loi sur le droit d’auteur entré). Il a aussi agi à titre de délégué du gouvernement fédéral canadien dans le cadre de conférences de l’OMPI et de l’UNESCO en matière de propriété intellectuelle et de technologies de l’information. Il est auteur de nombreux articles et contributeurs à plusieurs ouvrages dont la partie consacrée aux droits d’auteurs des artistes, producteurs et radiodiffuseurs du Jurisclasseur en Propriété intellectuelle de LexisNexis Publising. Il est conférencier régulier tant au Canada qu'à l’étranger et collabore depuis plus de 20 ans aux formations de l’Université de Montréal, de l’Université McGill et de l’Université Concordia. Il est président sortant du Comité technique sur le droit d’auteur de l’institut de la propriété intellectuelle du Canada (IPIC) et membre du Comité éditorial des Cahiers de propriété intellectuelle. Son expertise en propriété intellectuelle, technologies de l’information et droit du divertissement est reconnue depuis de nombreuses années par Martindale Hubble, Lexpert et Best Lawyers. Il a, notamment, été désigné « avocat de l'année » à Montréal par Best Lawyers in Canada dans les domaines du droit de la propriété intellectuelle (2015) et du droit du divertissement (2012).


Inscription

À venir

JUR-03 - Les contrats de gérance, d’édition, de coédition, de sous-édition, de production de spectacles, d’agent de spectacles et de diffusion de spectacles

La formation couvre les notions concernant les contrats et les rôles des différents intervenants (gérant, éditeur, producteur, agent de spectacles), leurs droits et leurs obligations, la durée desdits contrats, le territoire visé ainsi que les considérations financières.

Date : 3 octobre 2017 / 9h à 12h

Durée : 3 heures

Lieu : L'Inis, 301 boul. de Maisonneuve est, salle 362

Coût : 18$ + tx / 60$ + tx si votre entreprise est assujettie à la Loi sur les compétences (i.e. les entreprises dont la masse salariale annuelle est supérieure à 2 millions de dollars).

Clientèle visée : Gestionnaire, chargé de projets, responsable des droits et des licences, adjoint aux droits et aux licences, responsable des contrats et adjoint aux contrats.

Contenu de la formation :

La formation couvre les notions concernant les contrats et les rôles des différents intervenants (gérant, éditeur, producteur, agent de spectacles), leurs droits et leurs obligations, la durée desdits contrats, le territoire visé ainsi que les considérations financières.

Compétences acquises :

  • Maîtriser le contenu d’un contrat de gérance;
  • Connaître les distinctions et les similitudes entre un contrat d’édition, un contrat de coédition et un contrat de sous-édition.

Préalable suggéré :

  • JUR-02 - Les contrats d’artiste, de licence et de distribution

Formateur :

Marie Rodrigue
Me Marie Rodrigue / YUL Manager

Depuis près de 25 ans, Me Marie Rodrigue contribue à l’essor de l’industrie artistique en orientant la carrière de certains de ses artisans et en offrant des services de consultation à plusieurs de ses maîtres d’œuvre. De plus, elle gère la carrière de talents qui brillent dans leur domaine respectif comme la radio, la télévision, l’humour, l’édition. Marie Rodrigue pilote également les mandats ponctuels que lui confient les intervenants de l’industrie de la musique, qu’ils soient producteurs ou artistes. En effet, Marie Rodrigue possède une expertise qui lui permet de rédiger et de négocier divers types de conventions dont des contrats de gérance, de production, de licence, d’édition et du spectacle. Ses champs d’activité touchent tout style musical, étant par ailleurs l’avocate de la compagnie de disques classiques Groupe Analekta. Depuis plus de 10 ans, elle offre également des formations pour l’ADISQ, le Conseil Québécois de la Musique ainsi que pour la SPACQ.


Inscription
JUR-05 - Les régimes et les sociétés de gestion collective du droit d’auteur et des droits voisins dans l’industrie musicale

La formation couvre les sociétés de gestion collective de droits d’auteur, le cadre juridique dans lequel elles doivent opérer dont la Commission du droit d’auteur et les tarifs proposés et homologués par la Commission du droit d’auteur.

Date : 12 octobre 2017 / 13h à 17h

Durée : 4 heures

Lieu : L'Inis, 301 boul. de Maisonneuve est, salle 367

Coût : 24$ + tx / 80$ + tx si votre entreprise est assujettie à la Loi sur les compétences (i.e. les entreprises dont la masse salariale annuelle est supérieure à 2 millions de dollars)

Clientèle visée : Gestionnaire, chargé de projets, responsable des droits et des licences, adjoint aux droits et aux licences, responsable des contrats et adjoint aux contrats.

Contenu de la formation :

La formation couvre les sociétés de gestion collective de droits d’auteur, le cadre juridique dans lequel elles doivent opérer dont la Commission du droit d’auteur et les tarifs proposés et homologués par la Commission du droit d’auteur.


Les principaux sujets abordés sont :

  • L’ensemble des sociétés de gestion collective de droits d’auteur œuvrant dans le secteur musical au Canada (SOCAN, SODRAC, CMRRA, CSI, Re;Sound, SCPCP, SOPROQ, Connect Music Licensing, ArtistI, ACTRA PRS, MROC);
  • Les principales sociétés de gestion collective de droits d’auteur étrangères dans le domaine musical;
  • Le répertoire et les droits gérés par les sociétés de gestion collective de droits d’auteur;
  • L’adhésion aux sociétés de gestion de droits d’auteur;
  • La Commission du droit d’auteur du Canada, y compris son origine et ses rôles (dont l’homologation des tarifs, l’arbitrage de licences entre sociétés de gestion et utilisateurs et l’octroi de licences pour le compte de titulaires introuvables);
  • Les principaux régimes de gestion collective de droits d’auteur et des droits voisins prévus par la Loi sur le droit d’auteur;
  • Les tarifs présentement homologués par la Commission du droit d’auteur du Canada dans le domaine musical;
  • Un survol des principaux tarifs homologués par la Commission du droit d’auteur du Canada;
  • Un survol de certaines licences arbitrées par la Commission du droit d’auteur;
  • Un survol de certaines licences négociées dans l’industrie (dont la licence cadre SODRAC/ADISQ pour le phonogramme et le vidéogramme) survol de certaines licences proposées par certaines sociétés de gestion collective de droits d’auteur.  

Compétences acquises :

  • Connaître l’ensemble des sociétés de gestion collective de droits d’auteur canadiennes et certaines des principales sociétés de gestion; étrangères (USA, France et UK) du secteur musical, y compris leur répertoire et les droits qu’elles gèrent;
  • Comprendre les processus d’homologation des tarifs de droits d’auteur au Canada;
  • Différencier les principaux tarifs applicables au domaine musical (tarifs spectacle, tarifs radio et télévision, tarif Internet, tarif copie privée…);
  • Comprendre comment ces tarifs sont appliqués par les sociétés de gestion aux utilisateurs visés par ces tarifs, dont comment les redevances sont perçues et redistribuées aux ayants droit;
  • Maîtriser les principes de base en gestion collective pour être en mesure de bénéficier adéquatement des droits découlant de la LDA.

Préalable obligatoire :

  • JUR-04 - Informations générales sur les droits d’auteur et les droits voisins dans l’industrie musicale

Formations complémentaires :

  • JUR-14 - La musique et le droit d’auteur dans le domaine de l’audiovisuel
  • JUR-22 - La musique dans l’univers numérique : les droits d’auteur | Formation offerte en partenariat avec l'APEM
  • JUR-26 – La musique dans l’univers numérique : les contrats entre les producteurs, les distributeurs et les plateformes numériques | Formation offerte en partenariat avec l'APEM

Formateur :

Stéphane Gilker
Me Stéphane Gilker

Stéphane Gilker pratique le droit depuis 1986 dans les domaines de la propriété intellectuelle, plus particulièrement du droit d’auteur, du droit du divertissement et des technologies de l’information. Dans la cadre de sa pratique en droit du divertissement, il représente, depuis près de 30 ans, des auteurs-compositeurs, écrivains, scénaristes, réalisateurs, éditeurs (littéraires et musicaux), interprètes (comédiens, chanteurs et musiciens), agents, gérants, producteurs d’enregistrements sonores, de productions télévisuelles ou cinématographiques, des producteurs ou diffuseurs de spectacles, distributeurs, radiodiffuseurs, associations professionnelles et société de gestion collective de droit d’auteur et ce, tant au Canada qu’à l’étranger. Il a été membre du cabinet Fasken de 1986 à 2014 où il a été associé principal responsable pour des groupes de technologies de l’information et de droit du divertissement. Il a aussi créé et dirigé le groupe national « droit de la propriété intellectuelle, des technologies de l'information et des nouveaux média » au sein du contentieux de BCE/Bell Canada de 1997 à 2000 et assumé la direction des affaires juridiques du Groupe TVA et été responsable de la propriété intellectuelle de Québecor Média entre 2014 et 2015. Il a été membre de l’équipe de conseillers juridiques externes retenus par le gouvernement fédéral canadien aux fins de la mise en œuvre, au Canada, de la Convention de Rome visant la reconnaissance des droits des artistes, producteurs d’enregistrements sonores et radiodiffuseurs (Phase II de la révision de la Loi sur le droit d’auteur entré). Il a aussi agi à titre de délégué du gouvernement fédéral canadien dans le cadre de conférences de l’OMPI et de l’UNESCO en matière de propriété intellectuelle et de technologies de l’information. Il est auteur de nombreux articles et contributeurs à plusieurs ouvrages dont la partie consacrée aux droits d’auteurs des artistes, producteurs et radiodiffuseurs du Jurisclasseur en Propriété intellectuelle de LexisNexis Publising. Il est conférencier régulier tant au Canada qu'à l’étranger et collabore depuis plus de 20 ans aux formations de l’Université de Montréal, de l’Université McGill et de l’Université Concordia. Il est président sortant du Comité technique sur le droit d’auteur de l’institut de la propriété intellectuelle du Canada (IPIC) et membre du Comité éditorial des Cahiers de propriété intellectuelle. Son expertise en propriété intellectuelle, technologies de l’information et droit du divertissement est reconnue depuis de nombreuses années par Martindale Hubble, Lexpert et Best Lawyers. Il a, notamment, été désigné « avocat de l'année » à Montréal par Best Lawyers in Canada dans les domaines du droit de la propriété intellectuelle (2015) et du droit du divertissement (2012).


Inscription
JUR-14 - La musique et le droit d’auteur dans le domaine de l’audiovisuel

La formation couvre l’exploitation de contenus musicaux (œuvres musicales et/ou enregistrements sonores musicaux) en synchronisation avec les images d’œuvres audiovisuelles (telles des émissions et séries télévisuelles, des messages publicitaires et des vidéoclips) destinées à être exploitées à la télévision, dans le marché des salles (cinéma) ou en ligne ou encore sur supports vidéographiques (tels des DVD).


Date : 2 novembre 2017 / 13h à 17h

Durée : 4 heures

Lieu : L'Inis, 301 boul. de Maisonneuve est, salle 264

Coût : 24$ + tx / 80$ + tx si votre entreprise est assujettie à la Loi sur les compétences (i.e. les entreprises dont la masse salariale annuelle est supérieure à 2 millions de dollars).

Clientèle visée : Responsable des droits et des licences, adjoint aux droits et aux licences et chargé de projets.

Contenu de la formation :

La formation couvre l’exploitation de contenus musicaux (œuvres musicales et/ou enregistrements sonores musicaux) en synchronisation avec les images d’œuvres audiovisuelles (telles des émissions et séries télévisuelles, des messages publicitaires et des vidéoclips) destinées à être exploitées à la télévision, dans le marché des salles (cinéma) ou en ligne ou encore sur supports vidéographiques (tels des DVD).


Les principaux sujets abordés sont :

  • Les règles particulières du droit d’auteur international (Convention de Berne) canadien et de certains pays étrangers (USA, France et UK) applicables aux œuvres audiovisuelles, dont l’identification des auteurs et la titularité initiale des droits d’auteur sur les œuvres audiovisuelles; 
  • Le Traité de Beijing sur les interprétations et exécutions audiovisuelles du 24 juin 2012;
  • La notion de « work made for hire » du droit US, ses implications et son application aux œuvres audiovisuelles US et étrangères;  
  • Les règles particulières du droit d’auteur canadien applicables à l’intégration de prestations d’artistes intégrées dans des œuvres audiovisuelles;
  • Les règles particulières du droit d’auteur canadien applicables à l’intégration d’enregistrements sonores dans des œuvres audiovisuelles;
  • Les sociétés de gestion de droits d’auteur et associations d’artistes reconnues du domaine de l’audiovisuel (SACD, SARTEC, ARRQ, SPACQ, UDA et GMMQ); 
  • Les sociétés de gestion collective du droit de retransmission dans le domaine audiovisuel;
  • Les principales règles touchant aux droits d’auteur des ententes collectives des associations d’artistes et de producteurs applicables au domaine de l’audiovisuel;
  • Les principaux tarifs de droits d’auteur applicables au domaine de l’audiovisuel;
  • Survol de certaines licences négociées dans l’industrie (dont l’entente SODRAC/ADISQ pour le phonogramme et le vidéogramme et les « ententes tripartites » SPACQ/SODRAC/AQPM pour les séries télévisuelles et films);
  • Survol de certaines licences proposées par certaines sociétés de gestion collective de droits d’auteur. 

Compétences acquises :

  • Approfondir les notions de base en droits d’auteur liées au domaine de l’audiovisuel, dont celles liées à la propriété des droits d’auteur en contexte international et les règles particulières applicables aux prestations artéritiques et enregistrements sonores intégrés dans les œuvres audiovisuelles;
  • Connaître les sociétés de gestion collective de droits d’auteur et associations d’artistes reconnues dans le domaine de l’audiovisuel;
  • Connaitre les associations d’artiste reconnues et les principales ententes collectives applicables au domaine de l’audiovisuel;
  • Différencier les principaux tarifs applicables aux contenus musicaux intégrés dans des œuvres audiovisuelles exploitées (tarifs vidéogrammes, télévision, cinéma, Internet (dont pour les UGC);
  • Maîtriser les principes de base en gestion collective pour être en mesure de gérer adéquatement les droits découlant de la Loi sur le droit d’auteur.

Préalables obligatoires :

  • JUR-04 - Informations générales sur les droits d’auteur et les droits voisins dans l’industrie musicale
  • JUR-05 - Les régimes et les sociétés de gestion collective du droit d’auteur et des droits voisins dans l’industrie musicale

Formateur :

Stéphane Gilker
Me Stéphane Gilker

Stéphane Gilker pratique le droit depuis 1986 dans les domaines de la propriété intellectuelle, plus particulièrement du droit d’auteur, du droit du divertissement et des technologies de l’information. Dans la cadre de sa pratique en droit du divertissement, il représente, depuis près de 30 ans, des auteurs-compositeurs, écrivains, scénaristes, réalisateurs, éditeurs (littéraires et musicaux), interprètes (comédiens, chanteurs et musiciens), agents, gérants, producteurs d’enregistrements sonores, de productions télévisuelles ou cinématographiques, des producteurs ou diffuseurs de spectacles, distributeurs, radiodiffuseurs, associations professionnelles et société de gestion collective de droit d’auteur et ce, tant au Canada qu’à l’étranger. Il a été membre du cabinet Fasken de 1986 à 2014 où il a été associé principal responsable pour des groupes de technologies de l’information et de droit du divertissement. Il a aussi créé et dirigé le groupe national « droit de la propriété intellectuelle, des technologies de l'information et des nouveaux média » au sein du contentieux de BCE/Bell Canada de 1997 à 2000 et assumé la direction des affaires juridiques du Groupe TVA et été responsable de la propriété intellectuelle de Québecor Média entre 2014 et 2015. Il a été membre de l’équipe de conseillers juridiques externes retenus par le gouvernement fédéral canadien aux fins de la mise en œuvre, au Canada, de la Convention de Rome visant la reconnaissance des droits des artistes, producteurs d’enregistrements sonores et radiodiffuseurs (Phase II de la révision de la Loi sur le droit d’auteur entré). Il a aussi agi à titre de délégué du gouvernement fédéral canadien dans le cadre de conférences de l’OMPI et de l’UNESCO en matière de propriété intellectuelle et de technologies de l’information. Il est auteur de nombreux articles et contributeurs à plusieurs ouvrages dont la partie consacrée aux droits d’auteurs des artistes, producteurs et radiodiffuseurs du Jurisclasseur en Propriété intellectuelle de LexisNexis Publising. Il est conférencier régulier tant au Canada qu'à l’étranger et collabore depuis plus de 20 ans aux formations de l’Université de Montréal, de l’Université McGill et de l’Université Concordia. Il est président sortant du Comité technique sur le droit d’auteur de l’institut de la propriété intellectuelle du Canada (IPIC) et membre du Comité éditorial des Cahiers de propriété intellectuelle. Son expertise en propriété intellectuelle, technologies de l’information et droit du divertissement est reconnue depuis de nombreuses années par Martindale Hubble, Lexpert et Best Lawyers. Il a, notamment, été désigné « avocat de l'année » à Montréal par Best Lawyers in Canada dans les domaines du droit de la propriété intellectuelle (2015) et du droit du divertissement (2012).


Inscription
MARKT-18 – Les éléments d’une stratégie web réussie (1- Les outils)

Cette formation permettra aux participants de comprendre l’importance de se doter d’une stratégie web optimisée et efficace. Différentes plateformes web seront analysées et les bonnes pratiques (et les moins bonnes) seront examinées. Les participants seront également invités à échanger, à participer à des courts ateliers et à brasser des idées qui viendront stimuler leur créativité en lien avec leur présence web. Ultimement, le participant sera en mesure de développer et mettre en place un plan concret d’actions stratégiques.

Date : 7 novembre 2017 / 13h à 17h

Durée : 4 heures

Lieu : L'Inis, 301 boul. de Maisonneuve est, salle 362

Coût : 24$ + tx / 80$ + tx si votre entreprise est assujettie à la Loi sur les compétences (i.e. les entreprises dont la masse salariale annuelle est supérieure à 2 millions de dollars).

Clientèle visée : Gestionnaire, responsable des communications/marketing, adjoint aux communications/marketing et chargé de projets, agent de promotion et gestionnaire de communauté.

Contenu de la formation :

Cette formation permettra aux participants de comprendre l’importance de se doter d’une stratégie web optimisée et efficace. Différentes plateformes web seront analysées et les bonnes pratiques (et les moins bonnes) seront examinées. Les participants seront également invités à échanger, à participer à des courts ateliers et à brasser des idées qui viendront stimuler leur créativité en lien avec leur présence web. Ultimement, le participant sera en mesure de développer et mettre en place un plan concret d’actions stratégiques.

Cette formation s’inscrit dans le cadre du microprogramme sur les stratégies web. Il s’agit de la 1re formation de 3.



Compétences acquises :


  • Savoir saisir les opportunités de marché sur le web ;

  • Être en mesure de s’approprier les différents outils et fonctionnalités du web ;

  • Connaître l’ABC d’une bonne gestion de communauté en ligne;

  • Établir les objectifs de sa stratégie web ;

  • Savoir cibler son public ;

  • Établir un plan d’actions requises pour rejoindre ce public et remplir ces objectifs;

  • Optimiser les fonctionnalités de son site Web afin de faciliter l’achat en ligne et le positionnement dans les moteurs de recherche ;

  • Optimiser ses actions sur les réseaux sociaux afin d’augmenter leur portée et leurs retombées.


Matériel requis :

Les participants sont invités à se présenter avec un ordinateur portable, afin d’appliquer et tester en temps réel certaines actions.

Formations complémentaires :

  • MARKT-03 – Les éléments d’une stratégie web réussie (2- Les principes marketing)
  • MARKT-24 – Les éléments d’une stratégie web réussie (3- La mise en application de stratégies promotionnelles)

Formateur :

Stephanie Vandelac
Stéphanie Vandelac / Concertium

Stéphanie Vandelac a développé et occupé le poste de Coordonnatrice – Communication, Promotion, Web à la Salle André-Mathieu et à la Scène 1425 avant de devenir Coordonnatrice de l’agence de spectacles Concertium. Titulaire d’un baccalauréat en Communication - Stratégies de production culturelle et médiatique (UQÀM, 2010), elle offre aujourd’hui des formations de marketing Web privées et taillées sur mesure pour les artistes et artisans du spectacle québécois. Elle collabore ponctuellement à la section Techno de La Presse+ sous L’Avis des geeks, en plus de compléter une maîtrise en Intelligence d’affaires à HEC Montréal.


Inscription
MARKT-03 – Les éléments d’une stratégie web réussie (2- Les principes marketing)

Avec la démocratisation de la musique à l'ère du web participatif, le travail du musicien ne s'arrête plus à la création d'un album et d'un spectacle. Il est en compétition avec des centaines de nouvelles sorties chaque semaine. Lors des bonnes années de l'industrie de la musique, les départements marketing proposaient très peu d'originalité dans leurs campagnes promo. Aujourd’hui, le musicien doit apprendre à promouvoir et vendre son projet, de façon originale afin de se faire voir et entendre. Le web et la technologie ont mis à disposition plusieurs outils pour permettre une promotion adéquate. Par contre, sans une bonne compréhension des concepts de base du marketing, on peut se retrouver à mettre son énergie au mauvais endroit. Voilà pourquoi une stratégie musicale est importante. Après avoir suivi cette formation, les participants comprendront les principes marketing et seront mieux outillés pour développer une stratégie créative, adaptée à leur produit et qui s’inscrit dans les tendances actuelles du milieu de la musique.


Date : 21 novembre 2017 / 13h à 17h

Durée : 4 heures

Lieu : L'Inis, 301 boul. de Maisonneuve est, salle 256

Coût : 24$ + tx / 80$ + tx si votre entreprise est assujettie à la Loi sur les compétences (i.e. les entreprises dont la masse salariale annuelle est supérieure à 2 millions de dollars).

Clientèle visée : Gestionnaire, responsable des communications/marketing, adjoint aux communications/marketing et chargé de projets, agent de promotion et gestionnaire de communauté.

Contenu de la formation :

Avec la démocratisation de la musique à l'ère du web participatif, le travail du musicien ne s'arrête plus à la création d'un album et d'un spectacle. Il est en compétition avec des centaines de nouvelles sorties chaque semaine. Lors des bonnes années de l'industrie de la musique, les départements marketing proposaient très peu d'originalité dans leurs campagnes promo. Aujourd’hui, le musicien doit apprendre à promouvoir et vendre son projet, de façon originale afin de se faire voir et entendre. Le web et la technologie ont mis à disposition plusieurs outils pour permettre une promotion adéquate. Par contre, sans une bonne compréhension des concepts de base du marketing, on peut se retrouver à mettre son énergie au mauvais endroit. Voilà pourquoi une stratégie musicale est importante. Après avoir suivi cette formation, les participants comprendront les principes marketing et seront mieux outillés pour développer une stratégie créative, adaptée à leur produit et qui s’inscrit dans les tendances actuelles du milieu de la musique.

Cette formation s’inscrit dans le cadre du microprogramme sur les stratégies web. Il s’agit de la 2e formation de 3.



Compétences acquises :

  • Connaître les défis du musicien en 2017
  • Comprendre l’importance du marketing
  • Comprendre les habitudes de consommation
  • Comprendre ses fans et perfectionner sa stratégie de communication pour un meilleur engagement
  • Savoir utiliser différentes stratégies marketing
  • Définir ses objectifs
  • Comprendre l’importance d’une bonne biographie et savoir comment la mettre de l’avant
  • Savoir utiliser quelques outils disponibles

Matériel requis :

Les participants sont invités à se présenter avec un ordinateur portable, afin d’appliquer et tester en temps réel certaines actions.

Préalable suggéré :

  • MARKT-18 – Les éléments d’une stratégie web réussie (1- Les outils)

Formations complémentaires :

  • MARKT-24 – Les éléments d’une stratégie web réussie (3- La mise en application de stratégies promotionnelles)
  • MARKT-18 – Les éléments d’une stratégie web réussie (1- Les outils)

Formateur :

Marc André Laporte
Marc-André Laporte

Marc-André Laporte enseigne le marketing de la musique depuis près de dix ans. Spécialisé en création de contenu et en diffusion, il partage ses conseils sur le site Donnetamusique.com. Il est aussi auteur de quatre livres. Il a publié des études de cas pour la Revue de gestion de HEC Montréal et le Harvard Business Review. Jusqu’à tout récemment, il occupait le poste de directeur marketing chez URBANIA et a précédemment été en charge de la stratégie du virage web de CISM, la radio de l’Université de Montréal.


Inscription
JUR-22 - La musique dans l’univers numérique : les droits d’auteur | Formation offerte en partenariat avec l'APEM

La formation couvre les droits en présence lors de l’exploitation de contenus musicaux (œuvres musicales, et/ou enregistrements sonores ou audiovisuels musicaux) sur les plateformes numériques et les tarifs applicables à ces exploitations.

Date : 23 novembre 2017 / 13h à 17h

Durée : 4 heures

Lieu : L'Inis, 301 boul. de Maisonneuve est, salle 256

Coût : 24$ + tx / 80$ + tx si votre entreprise est assujettie à la Loi sur les compétences (i.e. les entreprises dont la masse salariale annuelle est supérieure à 2 millions de dollars).

Clientèle visée : Responsable des droits et des licences, adjoint aux droits et aux licences et chargé de projets.

Contenu de la formation :

La formation couvre les droits en présence lors de l’exploitation de contenus musicaux (œuvres musicales, et/ou enregistrements sonores ou audiovisuels musicaux) sur les plateformes numériques et les tarifs applicables à ces exploitations.

Les principaux sujets abordés sont :

  •  Les droits d’auteurs nécessairement mis en cause par les exploitations en ligne;
  • Les régimes juridiques applicables aux communications interactives, semi-interactives et non-interactives;
  • Les régimes applicables aux transmissions et aux téléchargements;
  • La notion de « public »;
  • Les aspects et enjeux « transfrontaliers » des exploitations en ligne;
  • Les principales exceptions aux droits d’auteur applicables aux exploitations en ligne (dont l’exception « Youtube ») et celles visant
    les reproductions temporaires pour processus technologiques, les antémémoires, les services d’hébergement et de moteurs de recherches);
  • Les principaux tarifs applicables aux exploitations en ligne de la musique.

Compétences acquises :

  • Approfondir les notions de base en droits d’auteur liées aux exploitations dans l’univers numérique dont les dispositions (et exceptions) importantes apportées à la Loi sur le droit d’auteur depuis 2012 et leur impact sur les droits et revenus touchant aux exploitations en ligne et les décisions judiciaires ayant appliqué et interprété ces dispositions;
  • Maîtriser les droits visés dans l’univers numérique afin de bénéficier adéquatement des droits découlant de la Loi sur le droit d’auteur;
  • Comprendre les tarifs applicables.

Préalables obligatoires :

  • JUR-04 - Informations générales sur les droits d’auteur et les droits voisins dans l’industrie musicale
  • JUR-05 - Les régimes et les sociétés de gestion collective du droit d’auteur et des droits voisins dans l’industrie musicale

Formations complémentaires :

  • JUR-14 - La musique et le droit d’auteur dans le domaine de l’audiovisuel
  • JUR-26 – La musique dans l’univers numérique : les contrats entre les producteurs, les distributeurs et les plateformes numériques | Formation offerte en partenariat avec l'APEM

Formateur :

Stéphane Gilker
Me Stéphane Gilker

Stéphane Gilker pratique le droit depuis 1986 dans les domaines de la propriété intellectuelle, plus particulièrement du droit d’auteur, du droit du divertissement et des technologies de l’information. Dans la cadre de sa pratique en droit du divertissement, il représente, depuis près de 30 ans, des auteurs-compositeurs, écrivains, scénaristes, réalisateurs, éditeurs (littéraires et musicaux), interprètes (comédiens, chanteurs et musiciens), agents, gérants, producteurs d’enregistrements sonores, de productions télévisuelles ou cinématographiques, des producteurs ou diffuseurs de spectacles, distributeurs, radiodiffuseurs, associations professionnelles et société de gestion collective de droit d’auteur et ce, tant au Canada qu’à l’étranger. Il a été membre du cabinet Fasken de 1986 à 2014 où il a été associé principal responsable pour des groupes de technologies de l’information et de droit du divertissement. Il a aussi créé et dirigé le groupe national « droit de la propriété intellectuelle, des technologies de l'information et des nouveaux média » au sein du contentieux de BCE/Bell Canada de 1997 à 2000 et assumé la direction des affaires juridiques du Groupe TVA et été responsable de la propriété intellectuelle de Québecor Média entre 2014 et 2015. Il a été membre de l’équipe de conseillers juridiques externes retenus par le gouvernement fédéral canadien aux fins de la mise en œuvre, au Canada, de la Convention de Rome visant la reconnaissance des droits des artistes, producteurs d’enregistrements sonores et radiodiffuseurs (Phase II de la révision de la Loi sur le droit d’auteur entré). Il a aussi agi à titre de délégué du gouvernement fédéral canadien dans le cadre de conférences de l’OMPI et de l’UNESCO en matière de propriété intellectuelle et de technologies de l’information. Il est auteur de nombreux articles et contributeurs à plusieurs ouvrages dont la partie consacrée aux droits d’auteurs des artistes, producteurs et radiodiffuseurs du Jurisclasseur en Propriété intellectuelle de LexisNexis Publising. Il est conférencier régulier tant au Canada qu'à l’étranger et collabore depuis plus de 20 ans aux formations de l’Université de Montréal, de l’Université McGill et de l’Université Concordia. Il est président sortant du Comité technique sur le droit d’auteur de l’institut de la propriété intellectuelle du Canada (IPIC) et membre du Comité éditorial des Cahiers de propriété intellectuelle. Son expertise en propriété intellectuelle, technologies de l’information et droit du divertissement est reconnue depuis de nombreuses années par Martindale Hubble, Lexpert et Best Lawyers. Il a, notamment, été désigné « avocat de l'année » à Montréal par Best Lawyers in Canada dans les domaines du droit de la propriété intellectuelle (2015) et du droit du divertissement (2012).


Inscription
JUR-26 – La musique dans l’univers numérique : les contrats entre les producteurs, les distributeurs et les plateformes numériques | Formation offerte en partenariat avec l'APEM

La formation couvre les contrats entre les producteurs d’enregistrements sonores ou audiovisuels et les distributeurs dits « numériques ou « agrégateurs » et entre ces producteurs ou distributeurs et les plateformes numériques, incluant les droits mis en œuvres par ces contrats et le partage des revenus entre ces divers intervenants.

Date : 4 décembre 2017 / 13h à 16h30

Durée : 3h30

Lieu : L'Inis, 301 boul. de Maisonneuve est, salle 362

Coût : 21$ + tx / 70$ + tx si votre entreprise est assujettie à la Loi sur les compétences (i.e. les entreprises dont la masse salariale annuelle est supérieure à 2 millions de dollars).

Clientèle visée : Gestionnaire, chargé de projets, responsable des droits et des licences, adjoint aux droits et aux licences, responsable des contrats et adjoint aux contrats.

Contenu de la formation :

La formation couvre les contrats entre les producteurs d’enregistrements sonores ou audiovisuels et les distributeurs dits « numériques » ou « agrégateurs » et entre ces producteurs ou distributeurs et les plateformes numériques, incluant les droits mis en œuvres par ces contrats et le partage des revenus entre ces divers intervenants.


Les principaux sujets abordés seront :

  • Les contrats entres les producteurs et les distributeurs numériques et entre ces derniers et les principales plateformes numériques, incluant les contenus, les exploitations et droits visés par ces contrats ainsi que leurs conditions économiques (partage de revenus);
  • Certaines questions particulières propres aux contrats visant les exploitations en ligne dont la responsabilité pour la libération des droits et les paiements afférents aux œuvres musicales et audiovisuelles;
  • Les enjeux liés à l’application multi-territoriale des contacts;
  • L’importance des métadonnées;
  • L’application des tarifs homologués aux exploitations. 

Compétences acquises :

  • Comprendre les relations, les rôles et le partage des revenus entre les acteurs de la filière;
  • Comprendre l’application pratique des différents tarifs applicables de la Commission du droit d'auteur;
  • Maîtriser les pratiques commerciales et les droits en cause.

Préalables obligatoires :

  • JUR-04 - Informations générales sur les droits d’auteur et les droits voisins dans l’industrie musicale
  • JUR-05 - Les régimes et les sociétés de gestion collective du droit d’auteur et des droits voisins dans l’industrie musicale
  • JUR-22 - La musique dans l’univers numérique : les droits d’auteur | Formation offerte en partenariat avec l'APEM

Formateur :

Stéphane Gilker
Me Stéphane Gilker

Stéphane Gilker pratique le droit depuis 1986 dans les domaines de la propriété intellectuelle, plus particulièrement du droit d’auteur, du droit du divertissement et des technologies de l’information. Dans la cadre de sa pratique en droit du divertissement, il représente, depuis près de 30 ans, des auteurs-compositeurs, écrivains, scénaristes, réalisateurs, éditeurs (littéraires et musicaux), interprètes (comédiens, chanteurs et musiciens), agents, gérants, producteurs d’enregistrements sonores, de productions télévisuelles ou cinématographiques, des producteurs ou diffuseurs de spectacles, distributeurs, radiodiffuseurs, associations professionnelles et société de gestion collective de droit d’auteur et ce, tant au Canada qu’à l’étranger. Il a été membre du cabinet Fasken de 1986 à 2014 où il a été associé principal responsable pour des groupes de technologies de l’information et de droit du divertissement. Il a aussi créé et dirigé le groupe national « droit de la propriété intellectuelle, des technologies de l'information et des nouveaux média » au sein du contentieux de BCE/Bell Canada de 1997 à 2000 et assumé la direction des affaires juridiques du Groupe TVA et été responsable de la propriété intellectuelle de Québecor Média entre 2014 et 2015. Il a été membre de l’équipe de conseillers juridiques externes retenus par le gouvernement fédéral canadien aux fins de la mise en œuvre, au Canada, de la Convention de Rome visant la reconnaissance des droits des artistes, producteurs d’enregistrements sonores et radiodiffuseurs (Phase II de la révision de la Loi sur le droit d’auteur entré). Il a aussi agi à titre de délégué du gouvernement fédéral canadien dans le cadre de conférences de l’OMPI et de l’UNESCO en matière de propriété intellectuelle et de technologies de l’information. Il est auteur de nombreux articles et contributeurs à plusieurs ouvrages dont la partie consacrée aux droits d’auteurs des artistes, producteurs et radiodiffuseurs du Jurisclasseur en Propriété intellectuelle de LexisNexis Publising. Il est conférencier régulier tant au Canada qu'à l’étranger et collabore depuis plus de 20 ans aux formations de l’Université de Montréal, de l’Université McGill et de l’Université Concordia. Il est président sortant du Comité technique sur le droit d’auteur de l’institut de la propriété intellectuelle du Canada (IPIC) et membre du Comité éditorial des Cahiers de propriété intellectuelle. Son expertise en propriété intellectuelle, technologies de l’information et droit du divertissement est reconnue depuis de nombreuses années par Martindale Hubble, Lexpert et Best Lawyers. Il a, notamment, été désigné « avocat de l'année » à Montréal par Best Lawyers in Canada dans les domaines du droit de la propriété intellectuelle (2015) et du droit du divertissement (2012).


Inscription
MARKT-24 – Les éléments d’une stratégie web réussie (3- La mise en application de stratégies promotionnelles)

Cette formation se fera en trois étapes! Plusieurs artistes ont su utiliser différentes stratégies originales afin de se faire voir et entendre. Dans les dernières années, le formateur a déniché une centaine d’artistes qui ont fait parler d’eux. Regrouper sous forme des différentes stratégies, des exemples seront étudiés en classe afin de bien comprendre la recette du succès. Le participant sera par la suite mis dans une position de stratège marketing et devra concrètement faire des recommandations sur des cas fictifs et réels. À la toute fin, le participant devra appliquer diverses stratégies à son projet. Au terme de cette formation, il aura en main les outils, mais aussi une expérience de remue-méninges concrète qui l’aidera à se diriger vers une meilleure vision de la mise en marché de son projet. 

Date : 5 décembre 2017 / 13h à 17h

Durée : 4 heures

Lieu : L'Inis, 301 boul. de Maisonneuve est, Montréal, salle 362

Coût : 24$ + tx / 80$ + tx si votre entreprise est assujettie à la Loi sur les compétences (i.e. les entreprises dont la masse salariale annuelle est supérieure à 2 millions de dollars).

Clientèle visée : Gestionnaire, responsable des communications/marketing, adjoint aux communications/marketing et chargé de projets, agent de promotion et gestionnaire de communauté.

Contenu de la formation :

Cette formation se fera en trois étapes! Plusieurs artistes ont su utiliser différentes stratégies originales afin de se faire voir et entendre. Dans les dernières années, le formateur a déniché une centaine d’artistes qui ont fait parler d’eux. Regrouper sous forme des différentes stratégies, des exemples seront étudiés en classe afin de bien comprendre la recette du succès. Le participant sera par la suite mis dans une position de stratège marketing et devra concrètement faire des recommandations sur des cas fictifs et réels. À la toute fin, le participant devra appliquer diverses stratégies à son projet. Au terme de cette formation, il aura en main les outils, mais aussi une expérience de remue-méninges concrète qui l’aidera à se diriger vers une meilleure vision de la mise en marché de son projet. 

Cette formation s’inscrit dans le cadre du microprogramme sur les stratégies web. Il s’agit de la 3e formation de 3.

Compétences acquises :

  • Développer son esprit critique sur les stratégies marketing
  • Connaître et apprendre des stratégies à partir de quelques idées marketing qui ont eu du succès
  • Savoir mettre en application différentes stratégies
  • Développer sa proposition unique afin de se démarquer de la masse
  • Comprendre comment capter l’attention et appliquer ses connaissances à son futur projet
  • Comprendre la réussite potentielle d’un projet de visibilité

Matériel requis :

Les participants sont invités à se présenter avec un ordinateur portable, afin d’appliquer et tester en temps réel certaines actions.

Préalables suggérés :

  • MARKT-18 – Les éléments d’une stratégie web réussie (1- Les outils)
  • MARKT-03 – Les éléments d’une stratégie web réussie (2- Les principes marketing)

Formateur :

Marc André Laporte
Marc-André Laporte

Marc-André Laporte enseigne le marketing de la musique depuis près de dix ans. Spécialisé en création de contenu et en diffusion, il partage ses conseils sur le site Donnetamusique.com. Il est aussi auteur de quatre livres. Il a publié des études de cas pour la Revue de gestion de HEC Montréal et le Harvard Business Review. Jusqu’à tout récemment, il occupait le poste de directeur marketing chez URBANIA et a précédemment été en charge de la stratégie du virage web de CISM, la radio de l’Université de Montréal.


Inscription
JUR-18 - Les ententes collectives de la musique et des variétés applicables lors de la production de spectacles

Présentation du régime québécois de relations de travail en vigueur dans le milieu culturel. Présentation du contenu des ententes collectives et des contrats types applicables lors de la production de spectacles de musique et de variétés à la scène (et d’enregistrements connexes), négociées par l’ADISQ avec des associations d’artistes, en vertu de la Loi sur le statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma.


Date : À déterminer

Durée : 3 h 30

Lieu : ADISQ, 6420 rue St-Denis, Montréal

Coût : Gratuit, membres seulement, inscription obligatoire.

Clientèle visée : Gestionnaire, responsable de contrats, adjoint aux contrats, comptable, adjoint à la comptabilité et adjoint administratif.

Contenu de la formation :

  • Présentation du régime québécois de relations de travail en vigueur dans le milieu culturel;
  • Présentation du contenu des ententes collectives et des contrats types applicables lors de la production de spectacles de musique et de variétés à la scène (et d’enregistrements connexes), négociées par l’ADISQ avec des associations d’artistes, en vertu de la Loi sur le statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma;
  • Une période de questions permettra d'approfondir certaines notions et d'examiner des cas concrets d'application de ces ententes collectives. 

Compétences acquises :

  • Maîtriser les notions de l’environnement des relations de travail avec les associations d’artistes;
  • Maîtriser les ententes collectives et les obligations du producteur dans l’application de celles-ci;
  • Comprendre les différents contrats type et formulaires à remplir pour la rétention de service d’un artiste.

Formation complémentaire :

  • JUR-19 - Les ententes collectives de la musique et des variétés applicables lors de la production de disques

Formateurs :

Stéphanie
Me Stéphanie Hénault / ADISQ

Stéphanie Hénault est avocate, directrice des relations de travail et responsable des partenariats pour le spectacle de l’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ). Elle agit notamment comme porte-parole lors de la négociation d’ententes collectives découlant de la Loi sur le statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma et elle supervise la formation, le soutien et les représentations liés à l’application de ces ententes. Elle contribue à d’autres dossiers d’intérêt pour le milieu de la musique et du spectacle auprès d’instances publiques et de tribunaux, ainsi qu’à des initiatives de développement et de professionnalisation avec ses regroupements, ses diffuseurs, ses producteurs et leurs agents de spectacles. Avant de joindre l’ADISQ en 1998, elle a, entre autres, écrit et réalisé des fictions et des documentaires à caractère social. Elle détient des diplômes en arts, en études cinématographiques et en droit de l’Université de Montréal, et elle est membre du Barreau du Québec.
Simon Prudhomme Photo
Me Simon Prud'homme / ADISQ

Simon Prud’homme est avocat et conseiller aux relations de travail à l’ADISQ, où il œuvre depuis plus de six ans. En plus de participer aux négociations collectives de l’association, ses tâches consistent notamment à assister les producteurs dans le suivi de dossiers de réclamation et de grief ainsi qu’à répondre aux questions des membres concernant l’application des ententes collectives négociées par l’ADISQ. Détenteur d’une maîtrise en administration publique, il collabore aussi à plusieurs dossiers portant sur le financement de l’industrie québécoise de la musique.


Inscription
JUR-19 - Les ententes collectives de la musique et des variétés applicables lors de la production de disques

Présentation du régime québécois de relations de travail en vigueur dans le milieu culturel ainsi que présentation du contenu des ententes collectives et des contrats types applicables lors de la production de disques (et d’enregistrements connexes), négociées par l’ADISQ avec des associations d’artistes, en vertu de la Loi sur le statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma.


Date : 13 décembre 2017 / 13h à 16h30

Durée : 3 h 30

Lieu : ADISQ, 6420 rue St-Denis, Montréal

Coût : Gratuit, membres seulement, inscription obligatoire.

Clientèle visée : Gestionnaire, responsable de contrats, adjoint aux contrats, comptable, adjoint à la comptabilité et adjoint administratif.

Contenu de la formation :

  • Présentation du régime québécois de relations de travail en vigueur dans le milieu culturel;
  • Présentation du contenu des ententes collectives et des contrats types applicables lors de la production de disques (et d’enregistrements connexes), négociées par l’ADISQ avec des associations d’artistes, en vertu de Loi sur le statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma; 
  • Une période de questions permettra d'approfondir certaines notions et d'examiner des cas concrets d'application de ces ententes collectives.


Compétences acquises :

  • Maîtriser les notions de l’environnement des relations de travail avec les associations d’artistes;
  • Maîtriser les ententes collectives et les obligations du producteur dans l’application de celles-ci;
  • Comprendre les différents contrats type et formulaires à remplir pour la rétention de service d’un artiste.

Formation complémentaire :

  • JUR-18 - Les ententes collectives de la musique et des variétés applicables lors de la production de spectacles

Formateurs :

Stéphanie
Me Stéphanie Hénault / ADISQ

Stéphanie Hénault est avocate, directrice des relations de travail et responsable des partenariats pour le spectacle de l’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ). Elle agit notamment comme porte-parole lors de la négociation d’ententes collectives découlant de la Loi sur le statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma et elle supervise la formation, le soutien et les représentations liés à l’application de ces ententes. Elle contribue à d’autres dossiers d’intérêt pour le milieu de la musique et du spectacle auprès d’instances publiques et de tribunaux, ainsi qu’à des initiatives de développement et de professionnalisation avec ses regroupements, ses diffuseurs, ses producteurs et leurs agents de spectacles. Avant de joindre l’ADISQ en 1998, elle a, entre autres, écrit et réalisé des fictions et des documentaires à caractère social. Elle détient des diplômes en arts, en études cinématographiques et en droit de l’Université de Montréal, et elle est membre du Barreau du Québec.
Simon Prudhomme Photo
Me Simon Prud'homme / ADISQ

Simon Prud’homme est avocat et conseiller aux relations de travail à l’ADISQ, où il œuvre depuis plus de six ans. En plus de participer aux négociations collectives de l’association, ses tâches consistent notamment à assister les producteurs dans le suivi de dossiers de réclamation et de grief ainsi qu’à répondre aux questions des membres concernant l’application des ententes collectives négociées par l’ADISQ. Détenteur d’une maîtrise en administration publique, il collabore aussi à plusieurs dossiers portant sur le financement de l’industrie québécoise de la musique.


Inscription
MARKT-02 - Les relations de presse dans le domaine culturel (secteur du disque et du spectacle québécois)

La formation explique ce que sont les relations de presse et en quoi elles se distinguent de la publicité et de la promotion. Elle décrit ensuite toutes les étapes à franchir pour organiser un événement de presse (de la réflexion à savoir s’il est pertinent de le tenir aux suivis à faire auprès des absents). On y aborde aussi les documents de presse (communiqué, dossier de presse, revue de presse) ainsi que les moyens de diffuser l’information (liste de presse, agence de presse, etc). Enfin, on y aborde la question du booking (comment s’adresser aux journalistes, l’importance d’avoir une histoire à raconter, etc). La gestion de crise et la gestion de l’image complètent la formation.

Date : 16 janvier 2018 / 9h à 12h

Durée : 3 heures

Lieu : L'Inis, 301 boul. de Maisonneuve est, salle 362

Coût : 18$ + tx / 60$ + tx si votre entreprise est assujettie à la Loi sur les compétences (i.e. les entreprises dont la masse salariale annuelle est supérieure à 2 millions de dollars).

Clientèle visée : Agent de relation de presse, agent de promotion, responsable des communications et du marketing, adjoint aux communications et du marketing et chargé de projet.

Contenu de la formation :

La formation explique ce que sont les relations de presse et en quoi elles se distinguent de la publicité et de la promotion. Elle décrit ensuite toutes les étapes à franchir pour organiser un événement de presse (de la réflexion à savoir s’il est pertinent de le tenir aux suivis à faire auprès des absents). On y aborde aussi les documents de presse (communiqué, dossier de presse, revue de presse) ainsi que les moyens de diffuser l’information (liste de presse, agence de presse, etc). Enfin, on y aborde la question du booking (comment s’adresser aux journalistes, l’importance d’avoir une histoire à raconter, etc). La gestion de crise et la gestion de l’image complètent la formation.

Compétences acquises :

  • Compréhension de ce que sont les relations de presse et du travail des isolationnistes;
  • Étapes à franchir pour organiser un événement de presse (première, lancement ou conférence de presse);
  • Capacité de s’adresser de façon plus efficace aux journalistes, affectateurs et chefs de pupitre;
  • Capacité d’évaluer la qualité d’un communiqué ou d’un dossier de presse;
  • Capacité de superviser le travail d’un(e) attaché(e) de presse.

Formateur :

Elisabeth Roy
Elisabeth Roy / Roy & Turner Communications



Inscription
GEN-01 La cartographie de l’industrie québécoise et canadienne de la musique

Cette présentation de base vise à faire un tour d’horizon des associations professionnelles, des sociétés de gestion et des organismes de financement en présence dans l’industrie musicale québécoise et canadienne (ADISQ, CIMA, SOPROQ, ARTISTI, SOCAN, SODRAC, SODEC, Musicaction, etc.)

Date : 18 janvier 2018 / 8h30 à 10h (viennoiseries et café servis)

Durée : 1h30

Lieu : ADISQ, 6420 rue St-Denis

Coût : Gratuit, membres seulement, inscription obligatoire

Clientèle visée : Adjoint administratif, adjoint aux droits et licences, adjoint aux contrats, adjoint au financement, chargé de projet

Contenu de la formation :

Cette présentation de base vise à faire un tour d’horizon des associations professionnelles, des sociétés de gestion et des organismes de financement en présence dans l’industrie musicale québécoise et canadienne (ADISQ, CIMA, SOPROQ, ARTISTI, SOCAN, SODRAC, SODEC, Musicaction, etc.)

Compétences acquises :

  • Identifier les associations professionnelles, les sociétés de gestion et les organismes de financement et comprendre leur mission, leur rôle et les liens entre eux.

Formations complémentaires :

  • JUR-04 - Informations générales sur les droits d’auteur et les droits voisins dans l’industrie musicale
  • JUR-05 - Les régimes et les sociétés de gestion collective du droit d’auteur et des droits voisins dans l’industrie musicale
  • JUR-14 - La musique et le droit d’auteur dans le domaine de l’audiovisuel
  • FORMATION ANNULÉE - JUR-15 - Approche pratique des sociétés de gestion
  • JUR-22 - La musique dans l’univers numérique : les droits d’auteur | Formation offerte en partenariat avec l'APEM
  • JUR-26 – La musique dans l’univers numérique : les contrats entre les producteurs, les distributeurs et les plateformes numériques | Formation offerte en partenariat avec l'APEM

Formateur :

Lyette Bouchard
Lyette Bouchard, ADISQ

Madame Lyette Bouchard est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en relations industrielles (orientation «droit du travail») de l’Université de Montréal. De 1991 à 1995, Madame Bouchard travaille à l’Association québécoise de la production médiatique (anciennement l’APFTQ) à titre de conseillère en relations de travail. En 1995, Madame Bouchard se joint à l’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ) à titre de responsable des relations de travail et d’adjointe à la direction générale. À partir de 1997, elle y travaille à titre de directrice générale adjointe. Depuis juin 2001, Madame Bouchard assume, en plus de ses fonctions de directrice générale adjointe de l’ADISQ, les fonctions de directrice générale de la Société de gestion collective des droits des producteurs de phonogrammes et de vidéogrammes du Québec (SOPROQ). Madame Bouchard est présidente de la Société canadienne de perception de la copie privée (SCPCP) depuis 2011. Elle est membre du conseil d’administration de la SCPCP depuis 2005 et en a été la vice-présidente en 2006 et 2007. Madame Bouchard est également membre du conseil d’administration de Ré:Sonne depuis 2001. Elle en a été la présidente de 2004 à 2006, vice-présidente de 2007 à 2009 et de 2015 à maintenant.


Inscription
MARKT - 16 : Rudiments du métier de producteur d'enregistrements sonores

L’objectif premier de cette formation est de démystifier le rôle de producteur d’enregistrements sonores. Elle a été développée pour permettre aux participants de mieux comprendre comment élaborer un projet de disque, assurer son montage financier, conclure les ententes avec les artistes et les musiciens, assurer et diriger la préproduction d’un disque et l’enregistrement en studio, gérer les risques financiers du projet et assurer la commercialisation d’un disque avec une maison de disques. Les participants pourront également profiter d’exemples concrets et pratiques pour développer leurs compétences en production de disques.

Date : 24 janvier 2018, 13h à 17h

Durée : 4 heures

Lieu : L'Inis, 301 boul. de Maisonneuve est, salle 362

Coût : 24$ + tx / 80$ + tx si votre entreprise est assujettie à la Loi sur les compétences (i.e. les entreprises dont la masse salariale annuelle est supérieure à 2 millions de dollars)

Contenu de la formation :

L’objectif premier de cette formation est de démystifier le rôle de producteur d’enregistrements sonores. Elle a été développée pour permettre aux participants de mieux comprendre comment élaborer un projet de disque, assurer son montage financier, conclure les ententes avec les artistes et les musiciens, assurer et diriger la préproduction d’un disque et l’enregistrement en studio, gérer les risques financiers du projet et assurer la commercialisation d’un disque avec une maison de disques. Les participants pourront également profiter d’exemples concrets et pratiques pour développer leurs compétences en production de disques.


Formateur :

Denis Wolff



Inscription
COMPT-01 - Le programme de crédit d’impôt remboursable pour la production de spectacles

La formation couvre toutes les modalités et conditions d’application (sociétés admissibles, spectacles admissibles, dépenses admissibles, calcul du crédit d’impôt) et les étapes à suivre pour le dépôt d’une demande à la SODEC. Le formateur approfondira certains aspects plus spécifiques tels que les coproductions,  les tournées, les droits de suite, etc.

Date : 13 mars 2018 / 9h à 16h

Durée : 6 heures

Lieu : L'Inis, 301 boul. de Maisonneuve est, salle 362

Coût : 20$ membre / 50$ non-membre

Clientèle visée : Gestionnaire, comptable, adjoint comptabilité, adjoint administratif, chargé de projet.

Contenu de la formation :

La formation couvre toutes les modalités et conditions d’application (sociétés admissibles, spectacles admissibles, dépenses admissibles, calcul du crédit d’impôt) et les étapes à suivre pour le dépôt d’une demande à la SODEC. Le formateur approfondira certains aspects plus spécifiques tels que les coproductions,  les tournées, les droits de suite, etc.

Compétences acquises :

  • Se familiariser avec les principes de base du crédit d’impôt remboursable pour la production de spectacle et de ses principales règles d’application appelées Paramètres sectoriels;
  •  Se familiariser avec cet outil de financement qu’est le crédit d’impôt et de complémenter certaines compétences de base déjà acquises;
  • Se familiariser avec toutes les modalités, les conditions d’application et les étapes à suivre pour le dépôt d’une demande à la SODEC;
  • Se familiariser avec les éléments importants dont il faut tenir compte dans la gestion comptable quotidienne et la gestion du projet de spectacle.

Formations complémentaires :

  • COMPT-02 - Le programme de crédit d’impôt remboursable pour la production d’enregistrements sonores
  • COMPT-03 - Le crédit d’impôt remboursable pour la production d’enregistrements sonores et la production de spectacles

Formateur :

Logo Sodec2013 250
Éric Machabée / SODEC



Inscription
COMPT-02 - Le programme de crédit d’impôt remboursable pour la production d’enregistrements sonores

La formation couvre toutes les modalités et conditions d’application et les étapes à suivre pour le dépôt d’une demande à la SODEC. La formation approfondira certains aspects plus spécifiques tels que la description de maison de disques admissible, les produits admissibles, le budget prévisionnel, la structure de financement, la distinction entre une décision préalable et la certification finale,  les coproductions, le délai de dépôt, etc.

Date : 15 mars 2018 / 9h à 12h30

Durée : 3 h 30

Lieu : L'Inis, 301 boul. de Maisonneuve est, salle 362

Coût : 20$ membre / 50$ non-membre

Clientèle visée : Gestionnaire, comptable, adjoint comptabilité, adjoint administratif et chargé de projet.

Contenu de la formation :

La formation couvre toutes les modalités et conditions d’application et les étapes à suivre pour le dépôt d’une demande à la SODEC. La formation approfondira certains aspects plus spécifiques tels que la description de maison de disques admissible, les produits admissibles, le budget prévisionnel, la structure de financement, la distinction entre une décision préalable et la certification finale,  les coproductions, le délai de dépôt, etc.

Compétences acquises :

  • Se familiariser avec les principes de base du crédit d’impôt remboursable pour la production d’enregistrements sonores et de ses principales règles d’application appelées Paramètres sectoriels;
  • Se familiariser avec cet outil de financement qu’est le crédit d’impôt et de complémenter certaines connaissances de base déjà acquises;
  • Se familiariser avec toutes les modalités, les conditions d’application et les étapes à suivre pour le dépôt d’une demande à la SODEC;
  • Se familiariser avec les éléments importants dont il faut tenir compte dans la gestion comptable quotidienne et la gestion du projet d’enregistrement sonore.

Formations complémentaires :

  • COMPT-01 - Le programme de crédit d’impôt remboursable pour la production de spectacles
  • COMPT-03 - Le crédit d’impôt remboursable pour la production d’enregistrements sonores et la production de spectacles

Formateur :

Logo Sodec2013 250
Gilles Pelletier / SODEC



Inscription
COMPT-03 - Le crédit d’impôt remboursable pour la production d’enregistrements sonores et la production de spectacles

Cette séance d’information porte sur les modalités d’application relatives aux deux crédits d’impôt pour la production de spectacles et pour la production d’enregistrements sonores. Elle  permettra d’en apprendre davantage, entre autres, sur les dépenses de main-d’œuvre admissibles et de mieux connaître les droits et responsabilités afin de se prévaloir de ces crédits.

Date : 20 mars 2018 / 9h à 12h30

Durée : 3h30

Lieu : ADISQ, 6420 St-Denis, Montréal

Coût : 20$ membre / 50$ non-membre

Clientèle visée : Gestionnaire, comptable, adjoint à la comptabilité, adjoint administratif, chargé de projet

Contenu de la formation :

Cette séance d’information porte sur les modalités d’application relatives aux deux crédits d’impôt pour la production de spectacles et pour la production d’enregistrements sonores. Elle  permettra d’en apprendre davantage, entre autres, sur les dépenses de main-d’œuvre admissibles et de mieux connaître les droits et responsabilités afin de se  prévaloir de ces crédits.


Les sujets spécifiques suivants seront abordés :

  • Dates à retenir et délais importants suivis d’exemples pratiques;
  • Survol légal;
  • Société admissible;
  • Main-d’œuvre admissible;
  • Frais de production;
  • Calcul du crédit;
  • Aides gouvernementales;
  • Aides prescrites;
  • Cumul de crédits;
  • Aspect administratif.

Compétences acquises :

  • Maîtriser les principes de base des deux crédits d'impôt remboursables pour la production de spectacles et d'enregistrements sonores ainsi que de ses principales règles de crédits;
  • Maîtriser toutes les modalités (sociétés admissibles, dépenses de main-d’œuvre admissibles, frais de production et calcul des deux crédits d’impôt), et les étapes à suivre pour le dépôt d'une demande à Revenu Québec.

Préalables suggérés :

  • COMPT-01 - Le programme de crédit d’impôt remboursable pour la production de spectacles
  • COMPT-02 - Le programme de crédit d’impôt remboursable pour la production d’enregistrements sonores

Formateur :

Logo Revenu Québec
Laurette Saade, Revenu Québec



Inscription
GEN-03 - Portrait de la consommation de la musique au Québec et à travers le monde

Cette présentation dresse un portrait récent de l’état des ventes d’enregistrements sonores physiques et numériques et de la consommation de musique en ligne au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde. Il sera aussi question de la fréquentation des spectacles de chanson au Québec.

Date : 22 mars 2018 / 8h30 à 10h

Durée : 1 h 30

Lieu : ADISQ, 6420 rue St-Denis, Montréal

Coût : Gratuit, membre seulement, inscription obligatoire.

Clientèle visée : Responsable des communications et du marketing, agent de promotion et de relations de presse, gestionnaire et responsable du financement.

Contenu de la formation :

Cette présentation dresse un portrait récent de l’état des ventes d’enregistrements sonores physiques et numériques et de la consommation de musique en ligne au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde. Il sera aussi question de la fréquentation des spectacles de chanson au Québec.

Compétences acquises :

  • Accroître sa connaissance du marché de la musique au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde;
  • Comprendre l’évolution du marché de la musique en général pour mieux adapter ses pratiques commerciales nationales et internationales.

Formateur :

Annie Provencher
Annie Provencher / ADISQ



Inscription
GEN-02 - Radiodiffusion : comprendre les quotas et les contributions au développement du contenu canadien

Les médias ont une importance capitale dans la mise en valeur et la promotion de la musique d’ici. Depuis 1968, les principes inscrits dans la Loi sur la radiodiffusion visent à assurer une présence importante des entreprises et du contenu canadien dans le domaine de la radiodiffusion au Canada et à s’assurer que des ressources financières adéquates soient affectées à cette fin. Cette présentation trace un portrait général du système canadien de radiodiffusion, des règles et politiques appliquées par le CRTC et des effets de celles-ci sur la présence de la chanson francophone et canadienne dans les médias au Canada, et également sur la production canadienne de disques, de vidéoclips et d’émissions de télévision.

Date : 18 avril 2018 / 8h30 à 10h

Durée : 1 h 30

Lieu : ADISQ, 6420 rue St-Denis

Coût : Gratuit, membres seulement, inscription obligatoire.

Clientèle visée : Responsable des communications et du marketing, agent de promotion et de relations de presse, gestionnaire, responsable du financement.

Contenu de la formation :

Les médias ont une importance capitale dans la mise en valeur et la promotion de la musique d’ici. Depuis 1968, les principes inscrits dans la Loi sur la radiodiffusion visent à assurer une présence importante des entreprises et du contenu canadien dans le domaine de  la radiodiffusion au Canada et à s’assurer que des ressources financières adéquates soient affectées à cette fin. Cette présentation trace un portrait général du système canadien de radiodiffusion, des règles et politiques appliquées par le CRTC et des effets de celles-ci sur la présence de la chanson francophone et canadienne dans les médias au Canada, et également sur la production canadienne de disques, de vidéoclips et d’émissions de télévision.

Compétences acquises :

  • Comprendre les mécanismes d’application des quotas de musique vocale de langue française et de contenu canadien pour différents services (radios commerciales, télévision, radios satellites,…);
  • Maîtriser les obligations en matière de contribution financières au développement de contenu canadien;
  • Comprendre les notions de propriété des entreprises;
  • Comprendre les fondements des interventions de l’ADISQ dans ce domaine.

Formateur :

Annie Provencher
Annie Provencher / ADISQ



Inscription
COMPT-05 - La fiscalité des entreprises incorporées dans le domaine culturel

Cette séance d’information s’adresse aux entreprises du domaine culturel et se veut un survol précis des obligations fiscales des entreprises incorporées.  On couvre également les dépenses les plus courantes reliées à ce secteur d’activité et leur admissibilité à titre de déduction dans le calcul du revenu de l’entreprise.

Date : 24 avril 2018 / 9h à 12h30

Durée : 3 h 30

Lieu : ADISQ, 6420 rue Saint-Denis, Montréal

Coût : 20$ membre / 50$ non-membre

Clientèle visée : Gestionnaire, comptable, adjoint à la comptabilité, adjoint administratif, chargé de projet.

Contenu de la formation :

Cette séance d’information s’adresse aux entreprises du domaine culturel et se veut un survol précis des obligations fiscales des entreprises incorporées. On couvre également les dépenses les plus courantes reliées à ce secteur d’activité et leur admissibilité à titre de déduction dans le calcul du revenu de l’entreprise.

De plus, les sujets spécifiques suivants seront abordés :

  • Revenus d’entreprise;
  • Salaire -vs- dividendes;
  • Prêt aux actionnaires;
  • Catégories de dépenses;
  • Calcul de l'amortissement;
  • Dépenses automobiles;
  • Frais de représentation;
  • Bien en inventaire vs bien en immobilisation;
  • Autres dépenses d'entreprise.

Compétences acquises :

  • Comprendre la fiscalité d’une entreprise incorporée et savoir en tirer profit;
  • Connaître les services offerts par Revenu Québec aux entreprises en matière de fiscalité;
  • Connaître mieux ses droits et responsabilités afin de déclarer ses revenus ou pertes et de profiter des dépenses déductibles dans le calcul du revenu d’une entreprise.

Formateur :

Logo Revenu Québec
Laurette Saade / Revenu Québec



Inscription

Les formations sont sujettes à changements sans préavis.

Formations de nos partenaires

Blocvedette
Tuile Autour Jukebox
Tuile Mensuel Vf
Agend Adisq
En savoir plus
En France, 62% des consommateurs de musique en streaming écoutent les playlists éditoriales proposées par les services qu’ils utilisent.