La minute PalmarèsADISQ : un franc succès et de nouveaux partenaires

Promotion collective
3 Minutepa Siteweb

Cette offensive publicitaire radio destinée à faire la promotion des albums lancés en ce moment rayonne partout à travers le Québec.

Initiée par Bell Média en mars dernier, La minute par heure PalmarèsADISQ, offensive publicitaire radio destinée à faire la promotion des albums lancés en cette période hors du commun, est largement diffusée depuis plusieurs semaines sur les stations Rouge FM, Énergie et Boom FM à travers le Québec, auxquelles se sont depuis ajoutées les radios de Radio-Canada, de l’ARCQ, QUB Radio et Stingray.

Radio-Canada appuie cette campagne en diffusant les messages sur ICI RADIO-CANADA PREMIÈRE dans le cadre des émissions Jusqu’au bout et On dira ce qu’on voudra, animées respectivement par Nicolas Ouellet et Rebecca Makonnen. Les albums présentés ont ainsi pu bénéficier d'une couverture éditoriale en plus d'un soutien promotionnel sur l'application Radio-Canada OHdio ainsi que sur Radio-Canada.ca.  

À l’instar de Bell Média, les radios communautaires de l’ARCQ, QUB radio de même que Stingray diffusent largement ces messages accordant un rayonnement incomparable aux nouveaux albums parus en temps de pandémie.

Bien que la campagne ne soit pas terminée, il est déjà possible de chiffrer en millions de dollars l’investissement en temps publicitaire que les radios ont accordé à la promotion des albums de nos artistes.

Rappelons que cette campagne présente des messages portés par Pierre Lapointe et Ariane Moffatt. Ces messages sont entièrement consacrés à la promotion des albums qui sortent en ce moment et permettent au public de faire des découvertes musicales grâce aux extraits musicaux intégrés dans chacun d’eux.

En plus de l’apport des radios qui offrent le temps publicitaire, ce projet est rendu possible grâce à la Fondation Musicaction et au gouvernement du Canada. 

Retour
Site Web Tuiles2
Tuile Siteweb Afus
Tuile Mensuel Vf
Agend Adisq
En savoir plus
Dès le 22 juin, le gouvernement autorise les rassemblements intérieurs dans les lieux publics en respectant un maximum de 50 personnes. L’ADISQ suit les événements de près.