L’avenir de la création de contenu au Canada : deuxième ronde

Affaires réglementaires
04 Site Decret Avenir

L’ADISQ plaide pour un CRTC fort, doté des ressources financières et pouvoirs nécessaires pour rétablir l’équilibre dans le système de radiodiffusion.

À l’occasion de la seconde ronde d’observation lancée par le CRTC afin de réfléchir à l’avenir de la programmation audio et vidéo au Canada, l’ADISQ a présenté le 13 février un mémoire insistant sur les actions à poser rapidement pour permettre au marché canadien de la musique de retrouver un équilibre.

Elle a notamment demandé au gouvernement de reconnaître que le rôle du CRTC s’est alourdi et complexifié au cours des dernières années, le priant de lui donner les moyens financiers et législatifs nécessaires pour qu’il demeure un pilier du système canadien de radiodiffusion et puisse amener tous les joueurs concernés à répondre adéquatement aux objectifs de la loi.

Ainsi, en plus de demander que les services étrangers actifs sur le territoire canadien aient des obligations, l’ADISQ a prié le CRTC de s’assurer que les entreprises traditionnelles comme les radios commerciales privées continuent de jouer pleinement leur rôle. L’association a notamment mis en lumière la baisse attendue de leurs contributions au développement de contenu canadien dans les prochaines années afin que le Conseil s’assure de rehausser les exigences actuelles pour maintenir les sommes dédiées à la création et à la production de contenus musicaux par ces joueurs.

Enfin, l’ADISQ a abordé les enjeux du piratage, de l’équité fiscale et du financement public.

Rappelons que l’ADISQ avait présenté en décembre 2017 un mémoire étoffé dans le cadre de la première ronde d’observation du même processus. Le CRTC doit remettre au gouvernement fédéral un rapport faisant état de ses conclusions au plus tard le 1er juin 2018.

Pour plus de détails, veuillez consulter les liens ci-dessous.

Articles et documents liés

Retour
Bloc Vedette 480X400
Afus 480X400
Tuile Mensuel Vf
Agend Adisq
En savoir plus
En moyenne, les Canadiens ont dépensé 111 $ pour de la musique numérique (téléchargements et abonnements) au cours de l’année 2017-2018.